Le territoire de Mirmande est concerné par 3 types de règles et de typologies de préservation:

  • ZPPAUP
  • Site inscrit dit « de l’église et du cimetière » et site classé « des abords de l’église Sainte-Foy »
  • Monuments historique (Eglise Sainte Foye, classée) et mobilier classé (tableau et cadre : Sainte Ursule et Saint Augustin contemplant le mystère de la Trinité)
  • Carte communale

Depuis le 7 février 1989, une Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain (ZPPAU) qui organise la protection du site du village et du paysage environnant. 6 ans plus tard, la ZPPAU fait ‘objet d’une révision pour devenir une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP). Cette révision était devenue nécessaire pour intégrer des mesures plus élargies au territoire et à son passé.

En 2010, le Conseil Municipal délibère pour réviser ce document. Les ZPPAUP deviennent, entre temps, des Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP). Le projet est présenté en 2013 aux services de l’Etat qui émettent un avis défavorable sur ce dernier.  Le 04 décembre 2015, le nouveau conseil municipal délibère de nouveau pour préciser les objectifs à suivre pour cette AVAP.

Les objectifs sont les suivants:

  • L’approfondissement de l’analyse paysagère étendue à l’ensemble du territoire et aux différentes échelles : cônes de vue, traitements des espaces publics et des entrées de ville, ensembles bâtis dans le paysage…
  • La cohérence du zonage et du règlement de l’AVAP au regard de la protection et de la mise en valeur du paysage communal de Mirmande.
  • L’analyse exhaustive et détaillée du patrimoine bâti de toutes les époques, comprenant notamment un inventaire typologique et un projet de restauration et de composition des façades enduites à décors peints.
  • La cohérence du règlement et la spécificité des règles aux différents cas.
  • L’explication des modes constructifs traditionnels, et l’intégration des enjeux énergétiques, d’éco-construction et de développement durable.
  • La compréhension du document et son appropriation par tous.

Mirmande dispose depuis 2006 d’une carte communale qui définit les zones constructibles et inconstructibles.  Concomitamment au projet d’AVAP, le conseil municipal avait lancé une procédure d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme, qui, lui aussi, reçu des avis défavorables des services de l’état pour diverses raisons.

Les projets de PLU et d’AVAP ont ensuite été relancé avec une nouvelle équipe municipale et un nouveau prestataire (INGETER, devenu Atelier Sinaïade et assisté de Texus Architecture).

Les zonages du PLU et de l’AVAP devront former un ensemble cohérent, efficace et compréhensible

Categories: Procédures